mardi 11 septembre 2012

Les français plébiscitent le thème « environnement –santé » et demandent au gouvernement d'agir.



Sondage/ Conférence Environnementale: Les français plébiscitent le thème « environnement –santé » et demandent au gouvernement d'agir.
A 2 jours de la conférence environnementale un sondage IFOP montre que les français veulent que des décisions soient prises prioritairement dans le domaine  ‘Environnement  et Santé’. Le Rassemblement demande au gouvernement d’en prendre acte et de prendre des engagements forts dans ce domaine lors de la Conférence Environnementale.
Sondage : Un sondage a été réalisé par l’IFOP du 4 au 6 septembre pour le Rassemblement pour la Planète et le WWF  afin de savoir sur quel thème, parmi ceux qui  seront abordés durant la Conférence Environnementale des 14 et 15 septembre prochains, les français souhaitaient en priorité que des décisions soient prises (voir les résultats ci-après).
Résultats : les français placent clairement les liens entre santé et environnement en tête de leurs préoccupations et souhaitent à 52% que des décisions soient prises dans ce domaine en priorité par le gouvernement. Ce thème arrive nettement devant les autres : transition énergétique (24%), biodiversité (9%), fiscalité écologique (8%) et la place de l’environnement dans les institutions (7%).
 « Nous nous félicitons du résultat de ce sondage qui ne nous surprend pas mais confirme le grand intérêt des français pour les questions de santé environnementale» déclare Nadine Lauverjat, Présidente du Rassemblement pour la Planète, fédérations de plus de 50 ONG écologistes. «Le gouvernement doit maintenant entendre cette préoccupation très claire de nos concitoyens et prendre des engagements forts dans ce domaine durant la Conférence environnementale, pour commencer à lutter contre l’actuelle épidémie de maladies chroniques. Les français ne supportent plus que plus de 1000 nouveaux cas de cancers apparaissent chaque jour en France sans qu’une réelle politique de prévention environnementale soit mise en œuvre. » Ajoute t’elle.
Quelles mesures ? Au premier rang des mesures urgentes demandées par le Rassemblement pour la Planète en matière de santé et d’environnement :
-          L’adoption d’une loi sur les perturbateurs endocriniens, ces polluants qui perturbent le système hormonal à très faible dose.
-          Une réforme des Agences de sécurité sanitaire.
-          La création d’un Institut de Veille environnementale, qui avait d’ailleurs été actée lors du Grenelle de l’environnement.
-          L’adoption d’une loi de l’alerte et de l’expertise.
-          Une modernisation des normes pour prendre en compte les effets de synergie des polluants entre eux ou la sensibilité particulière du fœtus
-          La reconnaissance de « crime environnemental »
-          Une réforme du système d’homologation des pesticides, actuellement sous la responsabilité du Ministère de l’Agriculture, pour le placer sous la triple responsabilité des Ministères de la Santé, de l’Environnement et de l’Agriculture.
« Il est nécessaire que le Gouvernement comprenne que la crise écologique est la composant de 4 crises majeures que sont le dérèglement climatique, l’épuisement des ressources, la perte en biodiversité et la crise sanitaire. C’est d’ailleurs pour cette raison que le Rassemblement siègera à l’ensemble des tables rondes et fera des propositions fortes pour chacun des thèmes abordés. » conclut Franck Laval, Président d’Ecologie Sans Frontière, association co-fondatrice du Rassemblement.
Pour lire tous les chantiers et toutes les propositions portées par le Rassemblement pour la planète rendez-vous sur ce lien  pour un document plus complet  et sur celui ci pour un document synthétique .
Contact presse
Contact presse
Écologie sans Frontière : Nadir Saifi/ 06 19 33 15 56 ou Franck Laval / 06 20 55 80 60
Générations futures : François Veillerette / 06 81 64 65 58 ou 01 45 79 07 59
                                           Nadine Lauverjat / 06 81 64 65 58
Réseau Environnement Santé : André Cicolella / 06 35 57 16 82
Lire les 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire